Accueil du site > Rues et Places > Angoulême > Minage (place du)

Minage (place du)


Auteur, Architecte ou Maître d'œuvre : Edouard Warin (1837-1911), Paul Abadie Père (17831868), Romagnesi


catégorie : Place
Communes GA : Angoulême
Quartiers d’Angoulême : Le Vieil Angoulême

La place du Minage tient son nom du commerce des grains qui s’y tenait jusqu’au XIXe siècle (la mine était une unité de mesure, principalement pour les céréales. Le droit de minage était levé par le roi ou le seigneur pour la mesure de chaque mine).

A la fin du Moyen Age, des marchands se réunissent sur le “forum novum”, le marché neuf.

Il semble que dès 1403, la place est occupée par une Halle : la “maison du Comte où l’on vend du blé et du poisson”.

Au début de la Révolution, le quartier est encore actif : autour de la vieille halle se concentrent toutes sortes de métiers. Deux ilôts d’habitation avec commerces se tiennent alors au Nord et à l’Est du site, tandis que la halle déborde vers l’Ouest jusqu’au débouché de l’actuelle rue du Minage.

Ce dernier édifice détient le record de longévité des halles d’Angoulême : modifié, restauré au fil des siècles, il est encore debout dans les années 1830 mais “menace ruine” et ne peut plus remplir sa mission, tandis que l’activité du quartier amorce un déclin irréversible.

Dans les années 1830 et 1840 les ilôts d’habitation de l’Est puis du Nord sont rasés et la vieille halle est remplacée par un marché couvert muni d’un étage avec salle (destiné à un usage administratif et festif). Mais cet édifice, ouvert en 1845 et oeuvre de l’architecte Abadie “Père”, ne survécut qu’une vingtaine d’années, victime de défauts de construction et d’un usage intensif de la “salle haute”, affaiblissant charpentes et planchers. Détruit dans les années 1860, il cède la place à un square et à la fontaine “jaillissante” inaugurée en août 1869.

Le bassin de cette fontaine a été conçu par l’architecte de la ville, Warin, les vasques et les sculptures étant attribuées à Romagnèse.

Le quartier devient alors de plus en plus résidentiel, quelques commerces occupent encore le pourtour de la place, certains identifiables aujourd’hui par leurs boiseries extérieures en façade. Ainsi au coin de la rue du Minage, des traces d’un commerce de toiles fondé en 1866 sont encore visibles, avec une magnifique peinture représentant deux montgolfières.

Au cours du XXe siècle, le square perd ses grilles et ses parterres, la fontaine est à diverses reprises victime du vandalisme. En mai 2000, la nouvelle place du Minage est inaugurée, après restauration de la fontaine et redéfinition d’un nouveau périmètre matérialisé par des chaînes.

Source : http://www.vieil-angouleme.org/minage/

Portfolio


Article précédent : Midi (rempart du)
Article suivant : Minage (rue du)

Retour en haut de la page | Ville d'Angoulême | Contact | Plan du site | Mode texte | Suivre la vie du site RSS 2.0