Accueil du site > Base Archi > Lycée Marguerite de Valois

Lycée Marguerite de Valois


Auteur, Architecte ou Maître d'œuvre : sans


catégorie : Ecole
Communes GA : Angoulême
Epoque : XXe siècle (Milieu)
Etat : Création XXe
Etat : Restauré fin XXe
Genre : Architecture
Quartiers d’Angoulême : Bel-Air / La Grand Font
Style : Moderne
Style : Fonctionnalisme

Voir en ligne : www.lyceevalois.com

"Au milieu des années 50 la poussée démographique de l’après-guerre entraîne la montée des effectifs scolaires. La situation du lycée des jeunes filles, installé rue du Petit-Saint-Cybard (aujourd’hui collège Jules Verne) est préoccupante. L’administration, l’internat, une partie des sections classiques et modernes se trouvent rue du Petit-Saint-Cybard, d’autres sections trouvent asile dans une aile du lycée de garçons à BEAULIEU. La section technique est installée rue de Montmoreau.

FÉVRIER 1957 : Après de longues négociations et maintes hésitations, le site de Bel-Air est retenu pour l’implantation d’un vaste établissement scolaire féminin secondaire et technique.

OCTOBRE 1959 : Achèvement de la première tranche de travaux. Vingt-sept classes du second degré s’installent dans le bâtiment occupé actuellement par le collège. Ce bâtiment de 1959, n’est en fait qu’une nouvelle annexe du lycée de jeunes filles.

8 JUILLET 1960 : Le Ministre de l’Education Nationale, Monsieur PAYE confère au lycée de jeunes filles d’ANGOULEME le nom de " Lycée Marguerite de Valois ".

25 MAI 1961 : Le Ministre de l’Education Nationale signe un arrêté de subvention de 800 millions d’anciens francs au profit de la ville d’ANGOULEME pour la construction de la deuxième tranche du lycée. La participation de la ville ne devant pas être supérieure à 350 millions d’anciens francs.

24 SEPTEMBRE 1962 : Des élèves de sections classiques et modernes du Second Cycle prennent possession du grand bâtiment d’externat. Ce nouveau bâtiment est toujours considéré comme une annexe du lycée de la rue du Petit-Saint-Cybard.

SEPTEMBRE 1963 : Regroupement de toutes les sections, y compris celles qui dépendaient du Collège d’Enseignement Technique situé rue de Paris. Reste à achever les constructions concernant les internats, qui constituent les troisième et quatrième tranches de travaux.

La troisième tranche de travaux va se poursuivre jusqu’en 1964, la quatrième tranche est achevée en 1967, et désormais le lycée Marguerite de Valois prend son rythme de croisière. Progressivement il deviendra un établissement mixte. En 1966 est ouverte la première section de Techniciens Supérieurs.

1er JANVIER 1978 : Partition du premier cycle et de l’enseignement technique court. Désormais, trois établissements autonomes cohabitent dans la cité scolaire : le Lycée Marguerite de Valois, le Lycée d’enseignement Professionnel qui reçoit quelque temps après le nom de " Jean-Rostand ", et le collège qui porte toujours le nom de " Marguerite de Valois ".

FIN JUIN 2000 : commence la rénovation du lycée MARGUERITE DE VALOIS pour entrer dans le XXI siècle avec de meilleurs logements pour les internats, une médiathèque et une salle appropriée pour chaque section afin que les élèves travaillent dans de meilleures conditions et puissent avoir leur examen avec succès."

Source : site officiel

Portfolio

Reception des travaux Marguerite de Valois sept 1959

Article précédent : Lycée Guez de Balzac
Article suivant : caisse primaire d’assurance maladie

Retour en haut de la page | Ville d'Angoulême | Contact | Plan du site | Mode texte | Suivre la vie du site RSS 2.0